EXPOSITIONS V I S I O N S 2012

La vie ne dure qu’un temps, la mort est au bout : ne nous laissons pas distraire de ce qui est essentiel nous avons autre chose à faire. La paix par exemple…
La paix peut-elle se faire sans œuvrer à sa propre paix intérieure ? La vie ne dure qu’un temps et ce temps est fait de toutes sortes d’ingrédients. la confrontation personnelle avec la maladie, la perte, la solitude remet sur le métier le sens des échanges entre les êtres humains, le doute, « ne demande pas ton chemin à quelqu’un qui le connaît sinon tu ne pourrais pas te perdre »… tout cela revient sur la toile. Période de transition, expérimentations, du plein du vide, du travail sur le travail. La technique va dans ce sens : impression sur la toile retravaillée, réserves dans la composition qui seront complétées par un autre matériau. Ces différents moments de l’exécution formeront finalement le tout du tableau. Et comme toujours, la lumière et la danse des couleurs qui nous rend l’espoir et l’envie de vivre. M.K.

Regarder un tableau de Y.S, c’est rencontrer une sensation. Dès l’abord, indicible. Le regard attiré, aimanté, suit des lignes de brisure, s’attarde sur des plages de repos, explore des masses tourmentées, plonge dans la profondeur dense des couleurs. Au fil de cette exploration, un monde se dévoile, une cohérence surgit. La sensation s’affermit, s’affine, prend corps, emplit le corps d’une mystérieuse jouissance…C.C.